Archives pour la catégorie Conférence

Vers un art de l’hypercontrôle #2
Bifurcations, événement, inventions, néguentropie

Bannière : Generative city, Linkernel, 2015
Generative city, Linkernel, 2015

Poursuivant la dynamique de réflexion initiée en 2014 autour d’un « art de l’hypercontrôle », l’école supérieure d’art et l’association Alphabetville, en collaboration avec l’Institut de Recherche et d’Innovation, vous proposent de venir en partager une nouvelle étape avec des invités, acteurs et observateurs, artistes et scientifiques, du 12 au 14 novembre à l’ESAAix et à la Fondation Vasarely. Continuer la lecture

Vers un art de l’hypercontrôle, Bernard Stiegler

Bernard Stiegler développe l’idée que nous sommes entrés dans l’époque de l’hypercontrôle, rendue possible par les technologies numériques, les systèmes de big data, de traces et autres automatismes, et qui sont omniprésents dans les développements et applications technologiques « hyperindustriels ».

 

Dispositifs qui nous suivent autant qu’ils nous guident dans nos comportements, et qui constituent selon lui un processus de désintégration sociale. Selon un fil historique et conceptuel, Bernard Stiegler nous amènera à comprendre les éléments du contrôle et de la surveillance : tels qu’ils ont été pensés et utilisés depuis William Burroughs, l’écrivain américain chez qui Gilles Deleuze avait trouvé la récurrence du terme de contrôle, et à partir duquel il conceptualisa la formule de « société de contrôle » ; cela en passant par les écrits de Foucault et sa description des dispositifs de surveillance ; et enfin vers les « sociétés de l’hypercontrôle » telles que Stiegler tente de les décrire, tout en posant le défi d’un « art de l’hypercontrôle » comme thérapeutique, ou « pharmacologie positive ».